Devenez délégué familial au sein de votre                    Centre Communal d’Action Sociale 

Download (PDF, 386KB)

Retrouvez le dossier spécial ici                                     Télécharger la fiche de candidature ici

Bienvenue sur le site de l’UDAF 35

Vous pouvez accéder en cliquant ici au projet institutionnel de l’UDAF adopté en 2012 et dont un premier bilan a été présenté lors de l’Assemblée Générale du 1er Juin 2013. Ce document constitue notre feuille de route pour les cinq années à venir.

EDITO

Le premier objectif du projet institutionnel adopté par l’assemblée générale de juin 2012 est de « développer la vie associative par l’adhésion de nouvelles associations ». L’adhésion de nouvelles associations contribue en effet à asseoir la légitimité de l’UDAF en renforçant son rôle de représentation des familles. Par-delà la diversité de leurs origines, les associations familiales participent à des valeurs communes qui doivent renforcer l’identité de l’UDAF et renvoyer aux partenaires une image cohérente et dynamique. L’UDAF doit être en capacité d’attirer et de regrouper toutes les associations familiales, en particulier celles qui rassemblent les jeunes familles. En fédérant ces associations autour d’orientations communes, l’UDAF se positionne comme un acteur central de la politique familiale. Je souhaite faire du développement associatif un axe fort de mon action en 2014. Susciter l’envie de nous rejoindre est certes une démarche compliquée qui passe par plusieurs étapes : rencontre, écoute, échange, amélioration de la communication externe. C’est en renvoyant une image de dynamisme et d’accueil que l’on suscitera l’envie de rejoindre l’institution. C’est pourquoi j’ai entamé dès mon élection à la présidence de l’UDAF en 2012, un programme de rencontres avec les associations familiales non adhérentes de notre UDAF mais également avec l’ensemble des associations familiales qui en sont déjà membres afin de mieux connaitre leurs préoccupations et être informé de leurs attentes par rapport à notre union. L’Implication de tous les mouvements familiaux est une condition essentielle pour la réussite de ce projet. Le 18 décembre dernier, j’ai réuni les présidents des associations familiales brétiliennes pour les inviter à s’inscrire dans cette démarche et à contribuer ainsi à la réflexion. Je leur ai proposé d’ouvrir en 2014 le chantier du développement associatif inscrit dans le cadre de notre projet institutionnel. Il a été décidé la mise en place d’un groupe de travail qui suivra ce chantier et fera des propositions sur le développement associatif au sein du réseau. Les idées émises par le groupe de travail feront ensuite l’objet d’une validation par le conseil d’administration de l’UDAF qui conduira à leur examen lors de l’assemblée générale de 2015. J’attends d’ores et déjà vos remarques et réflexions qui permettront d’enrichir le débat. Je souhaite à tous et à toutes une très bonne année 2014.

Gilles MOREL