Consultez aussi :

Médiation Aidants / Aidés

Vous êtes aidant familial, ces situations peuvent vous concerner :

« Mon parent aurait besoin d’une tutelle, je n’ose pas en parler à mes frères et sœurs. J’ai peur du conflit. « 

« Je fais au mieux pour soutenir mon père vieillissant mais mes frères et sœurs ne cessent pas de me critiquer sur ma façon de gérer les choses. Que puis-je faire ? »

« Mon frère devient lourdement handicapé vit chez mes parents. Ils vieillissent et sa prise en charge devient de plus en plus difficile pour eux mais ils ne veulent entendre parler d’aucune aide. Je n’en peux plus de les voir dans cette situation. »

« J’ai 40 ans, ma femme est handicapée suite à un accident de voiture, je gère tout : je ne suis plus son mari, je suis son soignant : je crains pour notre couple. »

« Mon père est veuf depuis 2 ans. Il s’est habitué à organiser sa vie mais je le sens de plus en plus fatigué. Je lui propose régulièrement la mise en place d’aides à domicile. Il dit qu’il s’en sort bien tout seul et qu’il ne veut personne. Comment lui faire comprendre qu’il doit accepter de l’aide ? « 

« Notre mère s’occupe de notre père qui est atteint de la maladie d’Alzheimer. Il devient de plus en plus perdu, et notre mère s’épuise mais elle ne veut pas entendre parler de maison de retraite ou d’EHPAD. »

Le service de Médiation familiale de l’Udaf 35 propose la médiation pour les aidants et leurs familles. Cet espace de parole s’adresse aux personnes qui vivent une dégradation des relations liées à la perte d’autonomie due au grand âge, à la maladie ou au handicap de l’un de leurs proches et qui sont confrontés à une prise de décision.

Les différences d’évaluation, les désaccords voire les conflits liés à ces contextes alourdissent l’existence de l’aidant dans un rôle qui s’impose à lui dans un quotidien difficile et complexe. Cette situation a souvent des répercussions pour la personne aidée.

Le médiateur familial

  • Favorise le dialogue ;
  • Permet une reprise de communication entre les personnes concernées, tout en respectant les intérêts et besoins de chacun ;
  • Accompagner les familles dans la recherche de solutions concrètes : maintien à domicile, accueil en établissement, obligation alimentaire, décision d’une mesure de protection juridique.

Ce projet expérimental a été mis en place dans le cadre de la stratégie de mobilisation et de soutien aux aidants de l’Union Nationale des Associations Familiales (Unaf), à compter du 1er mars 2020 jusqu’en décembre 2022. Il entre dans le cadre d’une convention signée entre l’Unaf et la Caisse Nationale de Solidarité et de l’Autonomie (CNSA) avec la participation financière de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF).

Contactez-nous